L'expatriation et le retour

Difficile de s'adapter dans votre nouveau pays d'accueil ? Les difficultés du quotidien prennent toute la place ? Vous vous sentez perdu, désorganisé ? La vie n'est pas comme vous l'imaginiez ? Vous vous sentez seul et mal à l'aise pour communiquer ?

 

Ou bien vous êtes de nouveau chez vous, mais le retour ne se passe pas comme prévu... Vos proches ne sont pas disponibles ? Vous vous sentez inadaptés ? Rien ne semble familier, finalement ?
D'où vient ce sentiment de solitude alors que vous êtes revenus pour être entouré de personnes familières et d'amis ?


Le départ

La préparation d'une expatriation peut être enthousiasmante, excitante, porteuse de rêves et d'espoirs...
Mais cette phase de l'avant peut aussi générer des angoisses, de l'anxiété, des ruminations paralysantes.
Parfois, cette attente du changement à venir crée de l'incertitude et des doutes.
Qu'il s'agisse d'un premier départ, ou que vous soyez un habitué, partir peut engendrer un déracinement, une perte de repères, et une difficulté à s'éloigner de personnes et de lieux qui vous sont chers.

Cela dépend aussi de votre investissement dans le projet, de votre possibilité de vous investir dans sa préparation, et du choix que vous faites de prendre cette direction ou d'une demande que vous acceptez malgré vous.

Au cours de l'expatriation...

L’expatriation, et plus généralement le voyage et la rencontre avec l’interculturalité, peuvent être vecteurs de déséquilibre et de fragilisation.
L’expatrié, qu’il parte pour son travail, pour permettre une vie familiale, ou encore dans l’humanitaire, peut être déstabilisé.
Sentiment de vide, d’incompréhension, choc à l'arrivée, perte de repères... Votre vie prend un tournant important, vous êtes face à des situations complètement nouvelles qui vous demandent une très grande adaptation. Il arrive que vous mobilisiez vos ressources au maximum tout en sentant grandir votre fatigue et votre découragement. Vous n'avez probablement pas envie de lâcher prise mais vous sentez pourtant que vous êtes éprouvé par votre vécu.

 

L'impatriation

Le retour dans son pays d'origine, autrement appelé impatriation, est fréquemment synonyme de nombreuses attentes.

Rentrer de l’étranger est souvent difficile. Choc de l'atterrissage, espoirs en décalage avec la réalité du pays d’origine, éloignement de ses proches et sensation d’isolement voire d'incompatibilité avec l'entourage… Une transition importante s'opère.

Il peut être troublant de retrouver un pays qui a changé, dans une dynamique différente de celle qui était la votre lorsque vous reveniez en vacances. Vous avez peut-être l'impression de ne plus avoir les bons codes, de communiquer difficilement, de ne pas savoir s'il faut évoquer votre parcours ou au contraire le mettre de côté dans les échanges.
La notion d'étranger dans son propre pays revient souvent dans le discours des impatriés que j'accompagne. Un étranger lui-même confronté à l'étrangeté de fonctionnements qui ne sont plus familiers.


Spécialiste de l’expatriation et des problématiques liées au départ, à la vie sur place et au retour dans le pays d’origine, je peux vous accompagner dans ces périodes de réorganisation concrète et psychique.

 

Depuis plus de huit ans, j'aide des femmes et des hommes à prendre soin d'eux et à développer des outils pour se sentir à nouveau acteur de leur parcours et à retrouver plus de sérénité. Nous avons tous besoin de soutien parfois. Vous n'avez pas à vous sentir seul et isolé face à ces moments éprouvants que vous traversez.

Voici quelques préoccupations dont peuvent me faire part les personnes qui me consultent :

 

J'ai déjà l'impression de ne pas avoir assez de temps chaque jour pour faire tout ce que j'ai à faire. Je ne vois pas comment je pourrais trouver un moment pour une thérapie !

Même si vous êtes débordé et extrêmement occupé en ce moment, il est important de pouvoir aménager un temps pour prendre soin de vous et de vos besoins, de manière à pouvoir profiter de ces étapes de votre vie. Une psychothérapie adaptée peut vous offrir le soutien dont vous avez besoin en ce moment, et vous aider à traverser ces expériences en rétablissant une perspective sur votre parcours pour avancer au mieux. Vous n'avez pas à prendre sur vous en permanence, coincé dans des émotions négatives. Votre humeur et votre quotidien peuvent s'améliorer.

 

Voir un psy, c'est un signe de faiblesse. Les psys, c'est pour les fous...

“Je devrais pouvoir gérer seul”, “Les autres semblent bien s'en sortir, eux ! ” La vérité, c'est que demander de l'aide requiert beaucoup de courage. Il suffit parfois de quelques séances pour échanger autour d'une problématique spécifique, et reprendre le cours des choses avec une énergie nouvelle. En cas de besoin d'un accompagnement plus long, la régularité des séances est calibrée de manière à ne pas entraver votre quotidien.

 

Que puis-je faire dès maintenant pour aller mieux ?
Que vous décidiez ou non de commencer une thérapie, vous pouvez identifier un interlocuteur autour de vous avec lequel parler. Rompez l'isolement.
J'ai créé un blog sur ce site de manière à vous apporter des éléments sur les problèmes que vous rencontrez. N'hésitez pas à me laisser un message sur la page Contact pour me proposer des thèmes qui vous seraient utiles.
Je suis joignable aux coordonnées dans l'encart ci-dessous en cas de besoin.

Voici les derniers articles de mon Blog, sur lequel je parle fréquemment de l'expatriation et de l'impatriation :